Comme prévu, il est bien tombé ces derniers jours 70cm à 1 mètre de neige au dessus de 1800m sur l’ouest du massif pyrénéen (Pyrénées-Atlantiques notamment). Des cumuls qui sont bien dégressifs en allant vers l’est avec pas plus de 30 à 40cm sur l’Ariège et moins de 10cm sur les Pyrénées-Orientales. Ces chutes de neige se sont manifestées à des altitudes assez basses, entre 600 et 1300m au gré des variations de la masse d’air. Les pluies les plus fortes se sont cantonnées entre le Pays Basque et les Landes ainsi que du côté des vallées d’Aspe et d’Ossau où les cumuls sont proches de 100mm.

Poursuite d’un régime très perturbé jusqu’à dimanche mais avec des pulsions douces océaniques plus marquées !

Dès ce jeudi, une nouvelle perturbation arrive par l’océan atlantique en cours de nuit nuit et début de matinée. Elles est associée à une hausse temporaire de l’isotherme 0°c entre 2000 et 2200m. La pluie devrait donc s’inviter jusqu’à 2000m sur l’ouest de la chaîne au plus fort des précipitations et 1800m entre l’Ariège et les Pyrénées-Orientales. Jeudi après-midi un ciel de traîne sera d’actualité avec des averses et de la neige dès 1300m sur toute la chaîne. Accalmie partout dans la soirée. On comptabilisera 30 à 40mm de précipitations pour cette journée et probablement 20 à 30cm de neige au dessus de 2000m. A noter que le vent d’ouest sera assez soutenu à 60 km/h le long du piémont, 90km/h sur les crêtes à l’est du massif.

Vendredi, on prend les mêmes et on recommence mais cette fois avec un front chaud beaucoup plus significatif. Les pluies s’annoncent copieuses en matinée avec de la neige au dessus de 2400m. Le manteau neigeux deviendra en conséquence très instable en dessous avec un risque avalancheux important notamment sur le Haut Béarn et la Haute-Bigorre (c’est assez remarquable à cette période de l’année). En moyenne montagne, la couche de neige se tassera et absorbera la pluie pour se transformer « en bouillasse » comme diraient certains. On notera vendredi après-midi une baisse progressive de la limite pluie-neige à 2000 puis 1800m en fin de journée avec encore un régime d’averses.

Mais ce n’est pas fini ! dans la nuit suivante, jusqu’à samedi matin, les précipitations vont se renforcer à nouveau contre la chaîne pyrénéenne. Le flux pivote au nord-ouest et on attend une baisse de la limite pluie-neige à 1300m et des cumuls de 20 à 30cm au dessus de 1500m. L’accalmie sera ensuite progressive samedi après-midi avec des averses de moins en moins fréquentes. Le vent sera assez marqué en montagne sur l’est de la chaîne (90km/h).

Vous arrivez encore à nous suivre ? et bien pour dimanche il faut s’attendre à une nouvelle perturbation ! mais il s’agira probablement de la dernière et elle sera à priori de faible intensité. En revanche elle apportera un redoux important avec un isotherme 0°c à 2800m. De quoi de nouveau détériorer la couche de neige fraîche tombée la veille…. Ce nouveau redoux ne fait guère de doutes mais il reste à savoir si il sera associé à un peu de pluie ou totalement sec.

De jeudi à dimanche on attend ainsi des cumuls de précipitations très importants, et cette fois-ci pas seulement limités aux Pyrénées-Atlantiques. L’extension se fera jusqu’à l’Ariège et dans une moindre mesure dans les plaines.

On attend 80 à 100mm de pluie sur une large zone du piémont et même 150mm dans les vallées intérieures de l’ouest de la chaîne et massifs exposés à l’ouest / nord ouest. Le risque de crue sera alors notable, notamment sur les Gaves d’Aspe, Oloron et de Pau et accentué par les fontes nivales successives. Il faut dire qu’en l’espace de 10 jours il sera tombé pas loin de 250mm sur certains secteurs du Haut-Béarn. En montagne un mètre de neige supplémentaire est envisagé mais à haute altitude (>2500m).

Une situation qui est donc à surveiller et qui s’explique par une succession de fronts chauds aquitain : L’air doux océanique vient percuter de l’air froid résistant sur le reste du pays. Les Pyrénées se retrouvent alors placées dans un contexte fortement précipitant et dont les montagnes favorisent le phénomène de « blocage ».

Pour la semaine prochaine, le temps s’annonce plus calme et assez doux. Le flux devrait s’orienter au sud-ouest avec peut-être quelques faibles perturbations à partir de mercredi, mais qui affecteraient plutôt les versants espagnols, du moins dans un premier temps. A suivre…

webcam Col de Pourtalet
Météo Pyrénées

GRATUIT
VOIR