Actuellement, le retour à un temps plus calme et doux fait du bien au moral après cette période très agitée. Cependant, certains cours d’eau sont toujours en crues dans les plaines du sud-ouest. La décrue est assez lente dans les Landes sur le Midouze et l’Adour. Sur la Garonne, l’onde de crue se propage encore en aval vers la Gironde. En tout cas l’accalmie actuelle s’annonce de courte de durée, le mauvais temps va revenir à partir de ce week-end et la semaine prochaine.

Analyse synoptique :

Jeudi, le flux de sud-ouest en altitude assez doux et sec va s’accélérer à l’avant d’un talweg sur le proche Atlantique. Cette configuration se traduira par la levée du vent d’autan en région toulousaine et sur le Lauragais, vent de sud sur les Pyrénées. Il fera 14 à 15°c dans les plaines mais il y aura de nombreux nuages, sans donner de précipitations, à l’exception du littoral Atlantique et Méditerranéen avec des entrées maritimes. En montagne il fera 0°c à 2700m à l’ouest du massif pyrénéen, 3000m à l’est.

Vendredi, le flux pivote plein sud et sera responsable d’un effet de foehn sur le centre et l’est de la chaîne pyrénéenne. Les températures vont avoisiner les 20°c dans certains vallées entre Luchon et Ax-les-Thermes. Ailleurs il y aura encore des entrées maritimes sur le pourtour méditerranéen et le vent d’autan va devenir fort entre Toulouse, Castres et Carcassonne, jusqu’à 100km/h en pointe. Pareil en montagne avec du vent de sud soutenu, sur l’Ariège notamment.

Samedi, un passage pluvio-instable va balayer l’ensemble de la région, notamment dans les plaines. De l’air froid en altitude (-26°c à 5000m) surplombera de l’air doux dans les basses couches (10 à 12°c à Toulouse le matin). Ainsi quelques coups de tonnerres ne sont pas à exclure, accompagnés de salves pluvieuses qui ne viendront pas arranger l’état des sols, déjà saturés en eau dans les plaines. A l’arrière de cette perturbation, le refroidissement sera important. L’isotherme 0°c descendra à 1200m dans l’après-midi le long des Pyrénées. Quelques flocons de neige s’inviteront jusqu’à 900m. Un régime d’averses devrait ensuite se poursuivre dans la nuit suivante et apporter un petit coup de blanc jusqu’en basse montagne. Il est encore un peu trop tôt pour parler des cumuls de neige qui devraient être normalement assez faibles.

Dimanche, la fiabilité est encore assez mauvaise concernant la persistance d’un régime d’averse ou un atmosphère devenant rapidement plus sec. Il fera en tout cas assez frais : 0°c à 1100m, 5 à 6°c sur le piémont et 8 à 10°c dans les plaines.

Tendance pour la semaine prochaine :

Un flux d’ouest à sud-ouest devrait se maintenir avec les fameuses “vannes de l’Atlantique” toujours ouvertes. Ainsi, nous devrions renouer avec des conditions perturbées assez durables. Les précipitations devraient être assez récurrentes, surtout dans les plaines. En montagne, il y aurait un peu de neige à des altitudes variables entre la moyenne et haute montagne.

Ces perspectives sont ainsi assez inquiétantes, au vu de la situation hydrologique actuelle dans le sud-ouest. Toute ceci reste à confirmer, en espérant que ces précipitations se montrent moins marquées.

Depuis le 1er Décembre nous mesurons 664mm de pluie à Dax (40), 395mm à Pau (64), 420mm à Tarbes (65), 262mm à Saint-Girons (09), 195mm à Toulouse (31), 170mm à Carcassonne (11) et 35mm à Perpignan (66). Si le mois de février se montre encore assez pluvieux, nous pourrions ainsi observer un hiver historiquement humide sur certains secteurs de l’ouest de l’Occitanie et du sud de la Nouvelle-Aquitaine. L’an dernier il s’agissait de l’hiver le plux doux de l’histoire sur le pays depuis le début des relevés météorologiques. On peut dire que décidément, le changement climatique nous habitue à tous les excès !

Catégories : Prévision

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

webcam Col de Pourtalet
Météo Pyrénées

GRATUIT
VOIR