C’est une nouvelle que certains attendent avec impatience ! La neige arrive enfin en force en montagne et cette fois-ci pas qu’un peu ! Les dernières chutes de neige on été trop justes pour rouvrir la plupart des domaines skiables. Mais ce coup-ci, on devrait parler de cumuls assez important la semaine prochaine, avec une multitudes de perturbations. Outre la neige qui sera parfois observée jusqu’à très basse altitude, il faut s’attendre également à beaucoup d’agitation venteuse et pluvieuse selon les secteurs. Une bonne nouvelle pour la sécheresse chronique (sauf pour le Roussilon), explications :

On parle ici d’un vaste décrochement polaire maritime sur l’Europe occidentale. Une situation qui est assez banale en hiver et que l’on observe de temps en temps ces dernières années. A nuancer avec une « vague de froid » qui se produit ou se produisait souvent en flux de nord-est à est avec des températures glaciales sur plusieurs jours en plaine. Les vagues de froid ont effectivement totalement disparu ou presque avec le réchauffement climatique.

Pour la semaine prochaine, les températures seront de saison ou légèrement sous les normales. Le froid deviendra temporairement assez vif en milieu de semaine (-8°c à 1500m) avec un risque neigeux en plaine qui ne sera pas à écarter vers jeudi. Mais commençons tout d’abord par dimanche et le début de semaine qui sera très agité avec beaucoup de pluie, vent et neige en montagne :

Dimanche, une première perturbation arrivera sur la région. Elle sera neigeuse sur le massif dès 900m mais les quantités seront faibles. Pas plus de 5cm voire 10cm en moyenne montagne, sur les reliefs au nord de la chaîne, moins en allant vers la frontière espagnole. Temps frais et humide dans les plaines du sud-ouest et sur le piémont pyrénéen avec quelques pluies.

Lundi, on commencera à rentrer dans les hostilités. Une nouvelle perturbation (cette fois assez active), circulera d’ouest en est sur la région. Il faut s’attendre à beaucoup de pluie dans les plaines et de la neige au dessus de 1000m notamment à l’ouest de la chaîne. L’est sera aussi concerné mais beaucoup moins. Un redoux se fera ressentir en fin de journée (hausse de la limite pluie-neige vers 1500m) avec une accentuation des précipitations. Sur le Pays Basque on pourrait parler d’un début de déluge pluvieux en continue et sur le sud de la Nouvelle-Aquitaine en général. En montagne, les chutes de neige devraient en revanche se calmer la nuit suivante (sauf côté espagnol) à l’approche d’une tempête par l’océan Atlantique. La limite pluie-neige devrait remonter temporairement à 1800m dans la nuit côté français.

Cette possible tempête est à surveiller. Possible, car son placement et son intensité reste encore à préciser. Celle-ci pourrait déferler le long du piémont pyrénéen en direction de la Méditerranée avec des rafales à 120/130km/h. C’est à l’arrière de cette tempête que les températures vont rebaisser dans la journée de mardi. Les précipitations viendraient alors se renforcer un peu sur la chaîne pyrénéenne avec de la neige dès 800m. Il est encore difficile d’estimer l’intensité des précipitations car le flux serait trop orienté à l’ouest à l’arrière de la tempête, ce qui n’est pas très propice à un blocage neigeux sur le massif côté nord (à préciser dans le prochain bulletin).

Mercredi et jeudi, le flux va basculer progressivement plein nord et s’assécher un peu. Il fera de plus en plus froid ! Des flocons pourront être observés dans les vallées et sur le piémont pyrénéen dès 600/700m mercredi, puis 300/400m jeudi avec tenue au sol. Le risque de neige en plaine sera également à préciser notamment jeudi avec un front secondaire qui traverserait le pays. En montagne, les cumuls les plus forts entre mercredi et jeudi seraient pour l’Andorre et l’Ariège. Il neigera également sur les autres départements bien entendu.

Quels cumuls jusqu’à jeudi soir sur tout le massif ?

Difficile d’être encore précis mais pour l’heure on peut envisager du 50 à 70cm sur l’ouest du massif voire jusqu’à 1 mètre sur Aspe, Ossau au dessus de 2000m. Du côté de l’Ariège et l’Andorre il tomberait 30cm dès 1200m et 50cm au moins à 2000m. Sur les Pyrénées-Orientales (30 à 40cm sur le Capcir et moins de 20cm sur le massif du Canigou). Inutile d’évoquer les cumuls en dessous de 1000m pour l’instant.

Concernant les pluies, on attend jusqu’à 150mm sur le Pays Basque, 100mm entre Pau et Tarbes, 50 à 100mm le long du piémont pyrénéen en allant vers l’est, 40 à 50mm à Toulouse et hélas moins de 10mm sur le Roussillon.

Vendredi, une nouvelle perturbation (encore une) devrait se diriger vers les Pyrénées en flux de nord. Elle sera par contre accompagnée d’un redoux. Sera t-elle à nouveau très neigeuse sur le massif ou pluvieuse en montagne, t-elle est la question ? Nous pensons pour l’instant qu’il y aura une limite pluie-neige plus élevée sur l’ouest de la chaîne qu’à l’est avec de fortes précipitations. Prochain bulletin (détaillé) dimanche

Vous appréciez le travail de Météo Pyrénées ? Vous pouvez nous soutenir en adhérant à l'association ou en effectuant un don : https://www.meteopyrenees.fr/lassociation/

1 commentaire

Quadrio Stephane · 15 janvier 2023 à 19 h 50 min

Merci pour ces analyses précises et précieuses !

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

webcam Col de Pourtalet
Météo Pyrénées

GRATUIT
VOIR