Nous évoquions il y a quelques temps la possibilité d’un mois de décembre assez froid et agité… Et il semblerait bien que cette tendance se confirme !
En effet, de grands changements vont s’opérer dans l’atmosphère la semaine prochaine à l’échelle européenne. On attend une bascule des flux au nord accompagnés d’air polaire maritime. Sur notre petit coin des Pyrénées, plusieurs scénarios se dégagent à l’heure actuelle, suivant le placement de cette fameuse descente polaire qui ne fait plus trop de doutes désormais.



Dès mercredi prochain, une première perturbation mentionnée sur la carte ci-dessus, devrait descendre du nord et engendrer une nette baisse des températures sur le pays. Elle sera associée à des chutes de neige à basse altitude sur la façade est du pays mais aussi jusqu’au Pyrénées dans une moindre mesure. Les premiers flocons pourraient ainsi tomber dès 1000m environ sur nos montagnes, voire même plus bas.
Cette première perturbation serait de faible activité, mais pourrait quand même apporter un petit coup de blanc.

Dans un second temps, , un deuxième décrochement polaire, bien plus massif venu tout droit d’Islande, devrait se diriger vers les Pyrénées à compter de vendredi prochain :

Celui-ci s’annonce particulièrement dynamique associé à de l’agitation généralisé et à de la neige à basse altitude en montagne, parfois en abondance, mais… il reste à savoir où !

Cela va dépendre en effet de la trajectoire exacte de cette coulée. Si les Pyrénées se situent sur la flanc gauche du rail dépressionnaire, un blocage orographique serait alors d’actualité avec des chutes de neige en grosse quantité sur les versants nord, notamment à l’ouest de la chaîne et sur les Cantabriques.

En revanche, si les Pyrénées se retrouvent sur le flanc droit du rail dépressionnaire, le flux pourrait pivoter au sud. Mais dans ce contexte, on ne parlerait pas forcément de douceur ! Ce sont les massifs espagnols qui récolteraient de l’or blanc en abondance. Côté français, l’arrivée de la neige se manifesterait également mais un peu plus tard, avec un éventuel creusement dépressionnaire en méditerranée dans la foulée.

Nous ne pouvons donc pas encore rentrer dans les détails sur cette période agitée, mais une chose semble sûre : l’hiver va bien s’installer en montagne début décembre et peut être même par moments à basse altitude.

Ce régime de temps assez hivernal pourrait d’ailleurs perdurer une bonne partie du mois de décembre. L’anticyclone russe devrait bloquer les dépressions sur l’Europe occidentale :

Catégories : Prévision

webcam Col de Pourtalet
Météo Pyrénées

GRATUIT
VOIR