Nous arrivons en décembre ce qui signifie aussi entrée dans l’hiver météorologique ! Cette année, décembre devrait démarrer dans le froid et l’agitation. Un peu comme à l’image d’il y a trois ans en 2017, même si chaque situation n’est jamais identique…

Le temps va changer à partir de mardi après-midi avec l’arrivée d’une perturbation par le nord, pilotée par une goutte froide d’altitude (-30°c à ~5500m et -4°c à ~1500m). Cette perturbation sera de faible intensité avec une limite pluie-neige qui descendra à 1000m mardi soir.

Mercredi matin, le rafraîchissement sera important sous l’influence de cette goutte froide et il neigera jusqu’au piémont pyrénéen, sous forme d’averses dès 500/600m. Pas de grosses quantités à attendre, avec une tenue au sol dès 700m et des cumuls qui devraient avoisiner les 5 à 10cm au dessus de 1000m, voire 15cm, notamment du côté de l’Ariège. Ces averses de neige s’estomperont progressivement mercredi après-midi. A noter que les extrémités de la chaîne resteront plutôt à l’écart. La tramontane soufflera entre 60 et 80km/h dans son domaine.

Jeudi, sera une journée de transition entre deux perturbations. Un petit redoux interviendra avec un isotherme 0°c remontant à 1900m l’après-midi. Le ciel sera partagé partout entre nuages et éclaircies.

A partir de vendredi, la fameuse descente d’air polaire maritime dont nous parlions dans le précédent article, va débarquer sur le pays. Celle-ci devrait apporter de l’agitation hivernale jusqu’au week-end dans son intégralité. Cependant, l’échéance approche et de nombreuses incertitudes sont encore d’actualité, notamment sur les cumuls de précipitations et de neige en montagne !

Cette descente polaire donne en effet du fil à retordre à nos modèles ! Le placement du creusement dépressionnaire sur les îles britanniques est encore mal appréhendé et un creusement secondaire en méditerranée dans le week-end demeure possible. Tout ceci aura donc des répercussions sur le temps sensible dans les Pyrénées avec des précipitations plus ou moins hétérogènes.

Nous retenons pour l’instant deux scénarios :

  • Le premier voit un flux de nord-ouest assez pénétrant dans les terres qui engendrerait de fortes chutes de neige en montagne jusqu’à assez basse altitude (~800m). L’ouest des Pyrénées pourrait connaître des cumuls de neige significatifs en montagne : 50cm à 1 mètre de neige. Mais ces cumuls seraient nettement dégressifs en allant vers l’est avec pas plus de 15cm à Font-Romeu, par exemple.
  • Le second scénario envisage des chutes de neige beaucoup plus modestes et éparses jusqu’au week-end avec environ 10 à 20cm de manière générale sur le massif. Le dynamisme serait en effet repoussé au large sur l’océan dans ce contexte.

D’ici 48h nous aurons, normalement, plus d’éléments pour anticiper ce premier véritable assaut hivernal de la saison.

A très vite…

L’équipe Météo Pyrénées


4 commentaires

Quercy Jean-Marc · 30 novembre 2020 à 19 h 23 min

Merci pour vos previsions qui sont tres utiles
et pertinentes .

Noëlle Marcou · 30 novembre 2020 à 23 h 24 min

Merci pour ce bulletin qui feras plaisir aux montagnards !

Dengui Nicole · 1 décembre 2020 à 14 h 09 min

A partir de quand connetrez vous le scénario le plus probable?
Merci de votre réponse.

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

webcam Col de Pourtalet
Météo Pyrénées

GRATUIT
VOIR