Depuis début novembre, les conditions météorologiques sont bloquées sur notre région avec un flux de nord ouest quasi continue. Il n’avait pas autant neigé en montagne si tôt depuis plus de 15 ans, mais essentiellement sur l’ouest de la chaîne. Le dégradé entre les Pyrénées-Atlantiques et Orientales est en effet très important : on relève 1m20 de neige en Haute-Bigorre (65) à 2400m, mais seulement 15cm sur le massif du Canigou (66) à 2100m ! Au milieu, l’Ariège et le Luchonnais s’en sortent plutôt bien avec des cumuls moyen de 80cm à 40cm d’ouest en est.

Dans les plaines, le dégradé pluviométrique est lui aussi saisissant ! On relève depuis le début du mois : 423mm dans les Landes à Dax, 258mm à Pau (64), 162mm à Tarbes (65), 124mm à Saint-Girons (09) et … 22mm à Perpignan (66).

Cette situation s’explique par un blocage des centres d’actions météorologiques :

Le flux de composante ouest/nord ouest vient frapper de plein fouet le pays avec des masses d’air d’origines polaire maritime. Les perturbations ne pouvant se diriger vers l’Europe de l’est, avec la présence d’un puissant anticyclone, celles-ci sont déviées vers la Méditerranée, qui fait office de cimetière à dépression. Dans ce contexte, la situation météorologique n’évolue guère, puisqu’elle est bloquée : les dépressions Atlantiques reviennent en permanence entretenir la mécanique. Ces dépressions sont chargées en air bien froid en altitude et se conjuguent à de l’air doux de basse couche (nous ne sommes qu’en novembre). Le résultat de ce cocktail est de l’instabilité atmosphérique, qui vient apporter beaucoup de précipitations.

Cette situation va t-elle se maintenir ces prochains jours ?

Toutes récurrences météorologiques ont une fin ! plus ou moins longues… La semaine prochaine devrait être une période de transition. Lundi s’annonce encore bien froid et neigeux le matin avec des flocons jusqu’à 800m, puis c’est une brève accalmie qui est attendue entre mardi et mercredi avec un redoux. Nous devrions ensuite renouer à nouveau avec des conditions perturbées entre jeudi et samedi prochain :

Une perturbation arrivera par le proche Atlantique en milieu de semaine. A la différence des autres fois, celle-ci viendra provoquer un redoux à l’avant mercredi avec une orientation sud du flux temporairement. Ainsi l’isotherme 0°c va bien remonter aux alentours de 2500m mercredi et 1900m côté espagnol :

Carte : Meteociel

Ce redoux sera donc d’intensité modérée et provisoire, puisque entre jeudi et samedi les températures devraient baisser à nouveau, avec l’abaissement du 0°c à 1500m. Il devrait neiger en montagne mais cette fois-ci plutôt sur les versants espagnols.

A partir de dimanche prochain, la tendance est au basculement du flux à l’ouest / sud ouest. Le blocage russo-scandinave devrait peu à peu se résorber et l’activité dépressionaire pourrait circuler librement sur l’Europe du nord, sans décrocher sur la France. Ainsi c’est un temps de plus en plus doux qui est envisagé pour fin Novembre. Mais pas de quoi s’inquiéter pour les stations de sports d’hiver qui ont ouvert, ou qui vont ouvrir prochainement. Le matelas neigeux qui est tombé récemment, semble confortable pour un long moment. Du moins à l’ouest de la chaîne…

Carte Météociel
Catégories : Prévision

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *